Melbourne

January 2017, From 7th to 22th,

Départ depuis Canberra en car à 9h. C’est parti pour 8h de route avec 30 minutes de pause.

Le voyage se passait bien jusqu’à ce que le seul gamin du car vomisse. Le drame. Pas au fond du car, non non, un siège devant… La pause a été une vraie délivrance même si c’était sur une aire d’autoroute au milieu de nul part.

Le car, de la compagnie Greyhound toujours aussi confortable (lien ref article sydney canberra). Sièges en cuir, prises usb, clim et même 2/3 commentaires du chauffeur en arrivant à Melbourne pour nous dire ce que nous voyions. Cool.DSC_0029 copyEn arrivant à Southern Cross à 17h, nous avions 50 minutes de transports pour rejoindre notre location Airbnb située à Maribyrnong, un quartier de la banlieue nord-ouest de Melbourne.

IMG_20170120_161513

Nous avons acheté notre Myki card (6$) à recharger dans une agence de la gare. Vous pouvez aussi vous la procurer dans les magasins 7Eleven  et d’autres enseignes partenaires.

Après un trajet train puis tram (plus rapide que le tram seulement) nous arrivons avec nos gros sacs à dos chez Kevin. Un appart’ simple, bien rangé. On pose nos sacs, on discute un peu avec lui pour savoir où faire nos courses et nous partons pour le Coles à 10min en tram. Parfait. La loc est bien desservie c’est un bon point. Nous y sommes restés une semaine car nous avons loué deux locations différentes histoire de changer de lieu et voir autre chose.

On se rend vite compte que les trajets en transports en commun ne sont pas donnés (4,10$ le trajet !).

Du coup, les économies faites en choisissant d’être plus éloignés de la ville sont utilisées dans les trajets pour rejoindre la CBD. Bon à savoir si vous allez à Melbourne en tant que piétons. En voiture cela doit être plus économique d’être dans les quartiers autour de la CBD car vous n’aurez pas les frais de parking. Plus d’infos sur les transports à Melbourne à la fin.

Pour la deuxième semaine nous avions pris une location dans le quartier de Balwyn North, aussi desservi par le tram. Nous étions cette fois-ci dans une famille, des personnes très discrètes avec qui nous avons malheureusement peu parlé car dès que nous rentrions dans la cuisine ils partaient pour nous laisser la place. Assez étrange. C’est la première fois que cela nous arrivait avec un AirBnB. Autrement, la location, une grande maison, se trouvait dans une rue très calme. Balwyn North est un quartier familial. Si nous avions su qu’il y aurait si peu d’échanges avec eux nous n’aurions pas pris cette location. Pour moi Airbnb a ce truc en plus que les hôtels n’offrent pas qui est la proximité et l’échange avec les habitants. Anecdote, nous étions venus avant l’heure le 1er jour et l’hôte (la mère) nous avait dit de revenir plus tard le temps de faire la chambre mais nous pouvions déposer nos sacs. Nous sommes revenus 2h après avec les courses pour la semaine, on rentre, elle était assise à son ordi dans le salon elle nous voit et nous fait un signe de la tête avec un sourire et on reste comme des cons dans l’entrée. On ne savait pas où se trouvait la cuisine pour déposer nos courses car nous n’avions pas visité, et du coup j’ai demandé et elle nous a montré. Et est retourné à son ordi. Et voilà. Super chelou. Zéro échanges. Et les gamins qui ne disaient jamais bonjour. Lol.

Pour ce séjour à Melbourne je ne vais pas détailler jour par jour, ce serait trop long et chiant aussi en fait, mais plutôt par lieux visités:

MARKETS:

Sunday Market – Arts Centre Melbourne –  St Kilda Rd – Tous les dimanches de 10h à 16h. Juste après le Princes Bridge qui se trouve près de la station Flinders St. Des artisans locaux y présentent leurs créations. Nous avons pris un café à l’entrée du marché au Soul Kitchen, un mec super cool qui a aménagé un van Volkswagen pour être barista ambulant. Nous avons pas mal discuté autour de nos lattes avec lui et d’autres personnes, installés sur les poufs qu’il avait dispersé autour du van. Vraiment cool. Ambiance très hippie. Juste en face, il y avait un couple qui avait aménagé l’avant d’une voiture pour y faire un barbecue à la place du moteur.  Vraiment original et ça attirait l’attention, Roll’n BBQ.

DSC_0035DSC_0036

Queen Victoria Market, comment parler de Melbourne sans parler du QVM. Tous les jours sauf le lundi et mercredi. C’est un incontournable. Et encore plus incontournable le Summer night market au même endroit. Avec plein de stand de food, allez y pour voir les artisans mais aussi et surtout pour manger et boire un verre. Il y a des concerts et une super ambiance. Ils font pour la première fois cette année à partir du 7 juin une Winter édition. Tous les mercredis comme le summer night market. Essayez d’arriver tôt car il y a vite beaucoup de monde.

DSC_0024 copyDSC_0050DSC_0054 copyDSC_0059 copyDSC_0061

ACTIVITES:

The National Gallery Of Victoria toujours sur St Kilda Road. Beau à l’extérieur (l’entrée :o) et encore plus à l’intérieur. Il y avait l’exposition permanente: l’art à travers différentes cultures et continents (gratuite) et l’exposition temporaire du moment était sur Viktor & Rolf (payante). Il me semble que pour la voir le ticket était à 25$.

DSC_0069 copyDSC_0042IMG_20170108_125702

Au rez-de-chaussée il y a une grande pièce où le plafond est fait de vitraux…c’est magnifique. Aussi joli à observer depuis le dernier étage. Il n’y a rien dans cet espace à part quelques poufs et..la clim, très appréciable ce jour là. Passée cette pièce il y a un jardin où il est possible de manger.

Eureka Skydeck 88 pour observer Melbourne à 285m de hauteur. 20$ l’entrée. Le même prix que celle de Sydney mais avec une vue moins jolie: des buildings et la mer très loin. Allez y quand il fait beau car quand le temps est couvert ce n’est pas terrible.  Bon, encore une fois trop de touristes, des enfants qui crient et cours partout, le café à touristes avec la boutique souvenirs. Bon. Dois-je en rajouter ?

DSC_0162DSC_0115 copyDSC_0123

Melbourne River Cruises: nous avons profité d’un bon de réduction trouvé à l’accueil de la tour Eureka pour faire ce tour. 2 places pour le prix d’une. Cool. Il y a plusieurs parcours: A, B, C, D.  Nous avons fait A et B d’une heure chacun. Le A était le plus intéressant avec parcours vers les docks. Nous avons donc payé 29$ pour deux au lieu du double. Pour le deuxième parcours nous nous étions mis dehors car on ne comprenait pas du tout le guide qui avait un strong accent et un micro qui crachait. Un prospectus pour les explications est dispo.

IMG_20170109_172309 copyIMG_20170109_172721DSC_0138DSC_0083

Quartier de Fitzroy: On en avait pas mal entendu parler. Il est fortement recommandé dans le guide de Lonely Planet notamment. On a pas trouvé le quartier si fou. Il y a un parc sympa où se trouve le Cooks’ cottage, un petit chalet construit en 1755 en Angleterre et déconstruit pour être reconstruit à Melbourne. C’est dans son jus et visitable pour 6.50$, ce qui, personnellement est cher pour ce que c’est. La maison est vraiment mini, on peut s’habiller avec les costumes de l’époque. Ça fait un peu attrape touristes juste en face de l’office du tourisme. Même si c’est mignon. Mignon quoi.

En revanche, en continuant dans ce même parc se trouve une magnifique serre avec des fleurs (Conservatory), une petite marre avec un pont. D’une mignonnerie… #amour

DSC_0152DSC_0157

Hidden Lane, très connue pour son street art. On a été assez déçu car les tags étaient les uns sur les autres et ne rendaient pas forcément bien. Puis…TROP DE MONDE. Avec leurs fucking selfie stick… C’est dans le guide et décrit comme un incontournable du coup j’imagine que ça doit être pareil dans les autres guides du monde. Mais bon à un moment, le lieu est pas terrible je ne vais pas me prendre en photo devant juste pour dire que j’y étais alors que c’est moche… C’est là les limites d’un guide, il faut voir au-delà parfois et aller se perdre dans les ruelles, ce que nous avons fait et ça n’a pas raté, personne, il n’y avait que nous et des tags magnifiques.

AC/DC Lane, un peu plus loin qu’Hidden Lane, appelée ainsi en l’honneur du groupe de rock originaire de Melbourne. Les tags y sont très beaux et en plus…il y a pas mal de bars cachés ouverts à partir de 17h. Nous n’avons malheureusement pas pu les tester mais je suis sûr qu’ils valent le détour.

DSC_0008DSC_0009DSC_0013 copyDSC_0018 copyDSC_0019 copyDSC_0022 copy

Parliament of Victoria, visite à faire si vous êtes à Melbourne. Au moins pour le guide. La visite est gratuite, il y a des heures de visites et un nombre de places limité il faut donc arriver en avance pour être sûr d’y assister mais aussi avoir le temps de passer les contrôles de sécurité avec détecteurs de métaux, et remplir une feuille d’informations à l’accueil. Puis ils vous donnent un badge autocollant et dépôt du sac avant de faire la visite (caméras et appareils photos autorisés).  La visite dure 1h, le guide était super et drôle. Il vivait son truc il racontait vraiment bien. Visites du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30 sauf jours fériés, .

Botanic Garden, toujours sympa le temps d’un break pique-nique

Quartiers des Docklands et de South Wharf, marqués par leurs constructions modernes. C’est assez impressionnant mais aussi froid en même temps. Le quartier des Docklands doit encore se développer je pense, cela manque d’ambiance. A part la grande roue (à 36$ par personne!) et un centre commercial ce n’est pas très actif. Le côté South Wharf est plus intéressant avec les nombreux restaurants et bars sur le quai qui longent la Yarra River. Nous y sommes allés un vendredi soir et c’était quand même très calme, ce qui est dommage car l’endroit est vraiment chouette.

IMG_20170109_173448 copyDSC_0092 copyDSC_0087

Albert Park est un quartier à 2km au sud de Melbourne, il est surtout connu pour son circuit automobile sur lequel court le Grand Prix automobile d’Australie de Formule 1. Nous avons fait le tour du lac, plutôt sympa, aussi idéal pour un pique-nique. Et c’est interdit de donner à manger aux cygnes noirs que vous verrez. Ceux-ci portent des colliers numérotés car ils sont étudiés. Un col blanc pour les femelles avec chiffres noirs et un collier noir pour les mâles avec des chiffres blancs. Le collier ne leur fait pas de mal (je précise car je me suis moi-même posé la question).

DSC_0022DSC_0023DSC_0019DSC_0018IMG_20170115_122156 copy

Shrine of Remembrance, les extérieurs sont magnifiques. Il y a en face du monument, en bas des marches un damier au sol alternant dalle en ciment et dalle d’herbe. Le monument fait face à une allée avec des sapins sur les côtés et au bout on aperçoit la CBD. C’est magnifique.

DSC_0010DSC_0013IMG_20170113_140016IMG_20170113_140717 copy

St Kilda, j’ai fais un article sur ce quartier, vrai coup de coeur. #amourjoiecoeur

DSC_0052

Old Melbourne Gaol, c’est aussi un coup de coeur pour la visite de l’ancienne prison de Melbourne. Dire que nous avons failli ne pas y aller à cause de la chaleur écrasante ce jour là (36°C) pour rester au frais. #idiot. Il y a deux visites, celle du tribunal (collé à la prison) d’une durée de 20 min et celle de la prison qui dure environ 30min. Pour le tribunal vous êtes assis dans le tribunal à écouter le guide  qui vous explique le fonctionnement et il y a un diaporama. Vous pouvez prendre des photos avec les robes et perruques d’avocats et juge. Puis il y a la visite de la prison qui est une reconstitution avec pour prisonniers, nous, les visiteurs et la guide une gardienne qui jouait très très bien son rôle. Elle nous a séparé de chaque côté du couloir, un côté femmes, un côté hommes et nous a remis des fiches prisonniers. Nous avions donc chacun une nouvelle identité en tant que prisonnier avec l’accusation, la peine, les caractéristiques physiques et psychologiques. Puis elle a interrogé au hasard quelques personnes et dans son rôle super autoritaire ajoutait des notes d’humour du genre « ça ne m’étonne pas de vous ». C’est l’une des meilleures visites que j’ai faite de ma vie et je trouve ça super d’avoir crée un parcours de visite comme celui-ci dans un lieu assez chargé d’histoires sombres. La prison est « propre » dans le sens ou ça ne sent pas mauvais, le sol n’est pas sale mais c’est resté dans son jus (peintures arrachées, écritures sur les murs, griffures sur les portes etc).  Il y a tout un passage sur Ned Kelly, un prisonnier célèbre aussi mis en avant par le fait qu’il n’aurait pas eu un procès équitable mais aussi parce que bien qu’exécuté dans la prison de Melbourne, ses ossements auraient été retrouvés 130 ans après (en 2011) dans une autre prison après avoir été déplacés en 1929. Bref, je vous recommande fois mille cette visite au tarif de 25$ par personne. (agréable à faire quand il fait chaud au passage 😉 )

DSC_0203 copyDSC_0209DSC_0210 copyDSC_0187 copyDSC_0196DSC_0184 copyDSC_0213 copy

FOOD:

Le Riverland qui se trouve au niveau du quai de départ de la croisière Melbourne River Cruises. Si vous n’avez jamais mangé de poutine et voulez tester, c’est par ici ! La poutine est un plat québécois assez connu en Australie. Il est composé (de bas en haut): frites, fromage fondu (type cheddar), boeuf, sauce brune, re-fromage fondu. HEALTHYJe crois que dans la recette originale il n’y a pas de viande. C’était 14$, ça nourri quoi.

IMG_20170109_152217

Kitchen Workshop, ce restaurant est situé au sein du Crown Melbourne Resorts qui est un complexe réunissant le casino, des restaurants, un hôtel avec spa,  une salle de concert, un club… On aurait jamais pensé manger là parce que ce n’est pas ce que l’on recherche quand on visite une ville. On avait super faim ce jour là mais on ne voulait pas dépenser 3 milliards du coup on a pensé a un restaurant avec buffet et on a trouvé celui-ci. Et bien bonne surprise car le lieu est joli, pas kitsch (à côté du casino) et a un bon rapport qualité prix avec 22,90$ par personne et un large choix de mets. La bière était à 17$ le litre ce qui est très raisonnable. On s’est mis bien 🙂 #astucedebackpackers

Red Pepper – Bourke St, à côté du Parlement. Cuisine indienne avec un garlic-cheese naan bread à tomber à 7$.

Crêperie Roule Galette – Flinders Lane, à partir de 12$ la crêpe salée et 5$ les sucrées. Délicieuses, endroit charmant dans une ruelle charmante avec des gens charmants.

DRINK:

The Carlton Club – 193 Bourke St notre bar coup de coeur. C’est Kevin, notre hôte qui nous en avait parlé. Une belle adresse. Le bar se trouve au 1er étage d’un petit immeuble, le décor est kitch mais dans le bon sens du terme. Feutré, moquette sombre, papier peint rouge,  lustres imposants. Et un esprit savane, wild avec de fausses têtes d’animaux sauvages: rhinocéros, girafe et des paons (vrais en revanche je pense). Il y a une petite terrasse qui donne sur Bourke St mais cachée par une haie, on a plus du tout l’impression d’être en ville. Le prix des consos est le même qu’ailleurs, 11$ la pinte et 9$ le verre de vin.

Bohemian bar – South Wharf pour boire un verre le soir, la déco est très chouette.

Melbourne Public – South Wharf  pour l’happy hour à 1$ l’huître le vendredi de 16h à 19h.

IMG_20170113_163116

The Lui Bar – Level 55 – Rialto Tower 525 Collins St, deuxième coup de coeur pour un bar sur Melbourne. Et comme à Sydney, on aurait dû s’abstenir de faire la Eureka Skydeck à 20$ car pour la même vue et le même prix vous avez au Lui Bar un cocktail, sans les turbulences autour, les nombreux touristes et dans un très joli cadre.  Le bar est au milieu de la pièce, tout autour des sièges au goût pour certains discutables mais qui font le charme du lieu. Il y a un énorme luminaire au dessus du bar qui est fait de verre soufflé. C’est magnifique. Le service était super et les serveurs et barman avaient un style très cool à base de bretelles, barbe pour les hommes, tatouages. Chance ce jour là il faisait beau, la vue était dégagée et nous avons mieux apprécié le paysage.

DSC_0163DSC_0167

Ponyfish Island – sous le pont Elisabeth, coup de coeur aussi pour ce bar atypique avec une bonne ambiance

IMG_20170115_144759

Naked for Satan – 285 Brunswick St, qui nous a attiré pour son nom. Nous avions aussi vu en ligne que c’était l’un des bars incontournables sur Melbourne. Et en effet, nous n’avons pas été déçu. C’est un bar très original et qui pourtant ne donne pas cette impression quand on entre car la pièce n’est pas très grande, mais au fond il y a des escaliers qui mènent à un ascenseur qui lui mène au 4ème étage et à un deuxième bar très grand et le rooftop (plus moderne mais avec une belle vue). Le lieu devient soudainement gigantesque et la déco est tout autre, sombre comme au rez-de-chaussée mais dans une ambiance maison des années 20 hantée. Il y a un très large choix de bières, de vodkas et une belle carte de cocktails. Ils proposent un happy hour à 1$ la tapas/pintxos au lieu de 2$ seulement dispo au RDC du lundi au vendredi pour le lunch et du lundi au mercredi pour le diner.

IMG_20170118_172939 copy

Les FLOPS:

Les tours de calèches, les pauvres chevaux ! Nous n’en avons pas fait mais je trouve ça juste invivable pour les chevaux. En écrivant cet article j’ai vu en ligne que le maire venait de les déplacer en dehors de la CBD. Ce n’est pas un arrêt complet mais c’est un premier pas… Il y avait des dizaines de calèches de chaque côté de l’entrée de Swanson St. N’importe quoi. Usine à fric. En allant en caresser un je me suis carrément fait jeter par la « cavalière » qui m’a dit de ne pas y toucher ça pourrait les faire sursauter…et la circulation conn**** ça ne leur fait rien ? 🙂 #keepcalm

Chinatown: composé…d’une rue pour ne pas dire ruelle où tous les magasins/restos ont fermé et la fameuse porte de chinatown qui elle est intacte, posée là sur un parking. WTF?

La grande roue du quartier des Docklands à 36$ par personne. Lol.

DSC_0095 copy

Hidden Lane, expérience personnelle car les tags changent tous le temps du coup, peut être que quand vous irez ça sera mieux ? Mais sinon…allez vous perdre dans les autres ruelles autour c’est bien aussi 😉

Quartier de Fitzroy, mais surement déçu parce qu’on en avait entendu des couches et qu’au final…ce n’est pas si folichon.

TRANSPORTS:

Cars Greyhound

La ville est très très bien desservie en transports en commun: Train, tram, bus et 24/24 avec un service de nuit (plus restreint mais existant).

Pass Myki à 6$ à recharger selon les besoins. Coût d’un trajet 4,10$ les 2h en multi transport. Il y a des tranches horaires moins coûteuses: w-e, jours féries et à partir de 18h au tarif de 6$ la journée/soirée contre 4,10$ les 2h.

Vous avez aussi un tram gratuit, exclusivement dans le coeur de la CBD, la free tram zone est bien affichée (panneaux, peintures au sol).

DSC_0096IMG_20170109_201617

Le vélo avec le service Melbourne Bike Share même principe que les vélib’s. Sur certains vélos il y a le casque, sinon vous pouvez en acheter un pour 5$ au 7eleven et d’autres shop.  Le casque est obligatoire et l’amende est très salée (185$) et ils ne déconnent pas avec ça.

A savoir, le transfert aéroport est à 18$/personne avec Skybus (prenez votre ticket en ligne c’est moins cher). Pas besoin d’imprimer, vous pouvez recevoir votre ticket sur votre téléphone.

Qu’oublie-je…je crois que c’est tout. Un gros article et nous ne sommes restés que deux semaines ! C’est dire la richesse culturelle de cette ville, énormément de choses à voir et nous n’avons clairement pas tout vu.

J’espère que cet article vous sera utile.

A très très vite 😉

IMG_20170115_160638DSC_0073DSC_0078DSC_0080

St Kilda – Melbourne

 

Amour, joie, coeur pour St Kilda. 

Vrai coup de coeur pour ce quartier de Melbourne.

Tramway 96 à Southern Cross direction St Kilda Beach, à 20-25 min. À peine arrivés on va vers la plage et on voit un ponton avec au bout une maison. On pense d’abord que c’est un musée du coup on y va et en fait c’est un resto. Mais par contre on remarque un écrito sur lequel est indiqué que l’on peut voir des pingouins à la tombée de la nuit. TROP BIEN! Rendez-vous est pris ici pour le soir même. On retourne vers la plage et on se trouve une table un peu plus loin à l’ombre pour déjeuner (plus de 30°C ce jour là…).

DSC_0054DSC_0055DSC_0056DSC_0058

DSC_0060

A droite c’est de là que sortent les pingouins, les gens se mettent sur le rebord en bois et sur les hauteurs.

DSC_0061DSC_0063

DSC_0050

La classe.

DSC_0065

Nous allons ensuite direction le Luna Park que nous avions aperçu au loin. Un joli parc d’attractions dans son jus des années 1910. Nous y faisons un tour, on se rattrape car nous n’avions pas visité celui de Sydney qui se situe au niveau du Harbour Bridge côté Milsons Point. shameonus je sais.

DSC_0068DSC_0075DSC_0080DSC_0082DSC_0086

Les attractions ont l’air sympa, le Scenic Railway est vraiment beau. Il entoure tout le parc, lui et la maison hantée font vraiment ressortir le côté vintage du parc. Le ticket est à 49,95$ avec accès à toutes les attractions. Sauf les jeux type arcade ou il faut payer à la partie . Il y a la possibilité de prendre des tickets par attraction, c’est 10,95$ par personne, ce qui reste raisonnable. Il faut qu’on absolument que l’on revienne pour voir le parc de nuit avec ses lumières.

DSC_0094DSC_0096

DSC_0098

Flippant.

DSC_0100DSC_0101

Puis direction la plage pour chiller tranquille l’après-midi, clairement aujourd’hui, on ne va RIEN FAIRE. Après 2h de bronzette on se promène un peu sur la promenade le long de la plage et on tombe sur un loueur de paddle. On a vu plein de gens en faire, même un mec avec son chien, la classe. Du coup on se renseigne c’est 25$ l’heure par personne. Ce n’est pas excessif. Un peu tard pour aujourd’hui. On a tellement adoré St Kilda qu’on va y repasser et du coup en profiter pour faire du paddle que nous n’avons jamais pratiqué ni l’un ni l’autre. On va s’acheter de quoi manger devant le coucher de soleil en attendant les pingouins.

DSC_0141

Le pas-musée/restaurant. Le spot pour voir les pingouins, c’est derrière. A droit vue port/city à gauche vue océan.

DSC_0143

Il est 20h20, l’endroit d’où l’on aperçoit les pingouins sortir des rochers pour aller se baigner est BLINDÉ de gens. Heureusement, il y a des bénévoles en gilet jaune présent pour protéger les lieux et empêcher les gens d’abimer, essayer d’approcher de trop près les pingouins ou les prendre en photo avec leur flash (complètement interdit of course). Il y en a qui le font quand même…#zeroconscience mais ils se font vite reprendre et tous le monde y va de son petit regard noir #shameonyou

Du coup c’est mort pour le pique-nique-coucher de soleil en attendant l’arrivée des pioupiou. On se trouvera un coin tranquille après. Les pingouins sont apparus vers 21h il faisait quasi nuit. Ils sont sortis de leurs rochers-maison assez timidement, il y en avait 2/3 ce soir là. Ils sont allés faire trempette et sont revenus marcher un peu sur les rochers mais sans s’approcher de moins de 2m des gens. Ils poussent des petits cris aigus. C’est mignon. Pas de photos, pas assez de lumière. Parfois il faut juste profiter du moment présent et oublier les photos ce n’est pas plus mal. J’ai une courte séquence que vous pouvez voir sur la vidéo. Après 20 min à les observer nous quittons la foule pour nous trouver un endroit où diner tranquille. Du coup nous n’avons pas vu le coucher de soleil qui était de l’autre côté des rochers, côté océan, pas côté port et city. J’ai pu prendre quelques photos tout de même de ce magnifique coucher de soleil rouge, nous n’avions jamais vu cela avant, saisissant. Deux beaux spectacles que nous offrait la nature ce soir là entre le coucher de soleil et les pingouins…

DSC_0146DSC_0150

Le temps était idéal pour diner dehors, malgré la nuit la fraicheur n’était pas trop tombée et il faisait très bon. Diner sur un ponton dans le port, face aux lumières de la ville et aux bateaux.

DSC_0155DSC_0156.2

DSC_0167

Diner sur ce ponton. Juste parfait.

Deux jours plus tard, nous revoilà à St Kilda pour le paddle. Nous avons loué nos paddle à The Zu Boardsports parce que tout simplement c’était le moins cher avec 25$/h par personne contre 30$/h chez Stand up paddle HQ un peu plus haut vers le ponton. Les deux fournissent les mêmes équipements, à savoir un paddle et une planche of course et une combinaison si l’eau est trop fraiche. Casquette et crème solaire sont fortement conseillés quand il fait beau et chaud.  On ne peut pas faire de paddle les jours où il y a trop de vent. Ils vous expliquent les règles de base: comment pagayer, porter sa planche, où aller, où ne pas aller. Après, vous êtes tranquille vous, votre planche et l’eau 🙂

C’est vraiment facile, la planche de paddle est plus large qu’une planche de surf, c’est très stable. Moi qui pensais tomber 110 fois je ne suis pas tombé, je ne dirais pas de même pour d’autre… :p

DCIM106GOPRO

Image GoPro blop blop

Le temps est passé super vite, tellement que nous sommes restés deux heures sur notre planche. Oups. Retour vers le shop, le sable est brulant..haha. Le mec super sympa nous a fait régler qu’une heure. Expérience à refaire en France dans les calanques…

Direction la plage pour une petite sieste et une glace. Normal. Puis direction le Republica un bar sympa repéré deux jours avant, avec des fauteuils suspendus-oeufs (comment ça s’appel…?) pour boire un verre sur la promenade devant la mer.

(Photos prises avec le téléphone)

Nous ne sommes pas retournés voir les pingouins cette fois-ci. Nous nous sommes mis de l’autre côté pour profiter du coucher de soleil. Pas rouge ce soir là mais néanmoins très beau. Diner-pizza-bières face à l’océan avant d’aller voir le Luna Park de nuit. Quand nous sommes arrivés il y avait un concert de rue sympa et des gens qui dansaient. Ambiance vraiment très cool. Après un tour dans le parc et au marché nocturne à côté nous sommes rentrés sans vraiment vouloir quitter St Kilda. ❤❤❤

DSC_0216DSC_0140DSC_0136DSC_0133DSC_0308

………………………………………………

Food and Drinks

………………………………………………

 

Republica

West Beach (situé à côté du loueur de paddle)

…………………………………………….

 Y aller

…………………………………………….

Le tramway est le moyen de transport le plus simple: 3/3a, 16, 67, 96, 112

Le vélo reste aussi une option avec le Melbourne Bikes Share.

 

Watsons Bay to Rose Bay, Harbour Walk

Nous sommes à Brisbane depuis quatre semaines maintenant. Nous avons pris le temps de nous installer, trouver une colocation, un job et j’ai donc fait une petite pause sur le blog et les vidéos. Mais c’est reparti !

Voici l’article sur la très jolie balade de Watsons Bay à Rose Bay que nous avons faite.

DSC_0001

DSC_0003

Gap Bluff

DSC_0009Watsons bay se trouve à 20 min en voiture, 35-45 min en bus de Bondi Beach et à 15min en ferry de Circular Quay. Nous y sommes allés en bus puis sommes redescendus vers Rose Bay à pied.

Le soleil était moins présent ce jour là mais ça n’a rien enlevé à la beauté des lieux. Voici une balade incontournable à faire si vous êtes dans le coin.  En descendant du bus nous nous sommes dirigés vers Gap Bluff situé dans le Sydney Harbour National Park avec un point de vue incroyable sur l’océan d’un côté et sur le CBD de l’autre. Comme nous y étions allés sans trop nous renseigner et parce qu’on a pas forcément regardé les panneaux nous n’avons pas vu qu’il y avait un phare à voir et pour y aller une jolie balade à faire aussi (#boulets) mais donc si vous passez par là sachez qu’il y a le phare de Hornby à voir.

DSC_0006

La Skyline de Sydney

DSC_0011

Soleil caché 😦

DSC_0017Puis nous sommes allés sur la plage de Camp Cove qui offre une vue magnifique sur la skyline de Sydney. Le coucher de soleil doit y être incroyable. Si vous aimez les plages nudistes ou si vous ne voulez pas vous y retrouver sans le vouloir d’ailleurs, la plage de Lady Bay se situe juste à côté. DSC_0025DSC_0028 copy

Nous avons continué dans les ruelles et avons rejoint le centre de Watsons bay. C’est un ancien village de pêcheurs très animé par les ambiances des restaurants et bars aujourd’hui. L’endroit est parfait pour se poser un après-midi à siroter des cocktails face à la mer au Beach Club par exemple, pourquoi pas déjeuner ou diner dans l’un des restaurants ou prendre un fish’n chips à emporter au Doyles on the wharf et manger assis dans le sable. (attention aux mouettes chipeuses et collantes…).

DSC_0033.2

Ouais, il y avait k-maro ce jour là. #angoisse

DSC_0034DSC_0037DSC_0038DSC_0041 2

DSC_0047 2

Prenez à manger à emporter devant cette vue pas trop mal

Après un verre et ce délicieux déjeuner avec nos copines les mouettes nous avons continué notre balade en longeant l’océan sur la Harbour Walk. Nous nous sommes pas mal arrêtés pour prendre des photos et apprécier le paysage, le calme. Nous avons eu de très beaux spots. Notamment à Parsley Bay et son pont suspendu au dessus de cette jolie crique avec Kutti beach.

DSC_0040DSC_0046 2DSC_0046DSC_0048DSC_0055 2 copy copyDSC_0074

DSC_0082

Bien trop sérieuse cette photo haha

Arrivés au Nielsen Park et sa vue incontournable sur la skyline il n’y avait plus de chemin pour longer l’océan et nous avons marché dans les rues où se trouvent les maisons somptueusement grandes de Rose Bay.

Puis nous avons marchés dans l’Hermitage Foreshore Reserve, qui offre aussi de beaux points de vue dans un joli décor, avant de rentrer.

DSC_0084DSC_0097DSC_0095DSC_0110DSC_0114 copyDSC_0123

………………………………………………

Food and Drinks

………………………………………………

Beach Club si vous voulez vous asseoir pour manger et pour boire un verre

Doyles on the Wharf pour le fish’n chips en take-away

…………………………………………….

 Y aller

…………………………………………….

Bus: 35-40minutes depuis Bondi Beach

Ferry: 15 min depuis Circular Quay

Voiture: 20 min de Bondi Beach

Vélo

Privilégiez le Ferry, le vélo ou le bus que la voiture car la circulation peut être difficile et des places pour se garer difficiles à trouver du fait du lieu assez touristique.

…………………………………………….

Temps des balades

…………………………………………….

Ca dépend de vous de ce que vous voulez faire. Du coeur de Watsons bay au phare de Hornby (la pointe extrême) il vous faut 10 min, et pour aller jusqu’a RoseBay et l’Hermitage Foreshore Reserve 45 minutes (3,5km environ). Mais le but n’est pas d’aller vite mais de profiter des paysages, points de vue, des criques. C’est une belle balade à faire après un déjeuner tardif pour profiter du coucher de soleil…par exemple 🙂

Episode N°007: Harbour Walk: Rose Bay to Watsons Bay

Hellooooo,

J’avais complètement oublié de publier ici la vidéo de la Harbour Walk, de Rose Bay à Watsons Bay.

Très jolie marche qui se fait en 2h. Prenez le temps de vous arrêter à Watsons Bay vous promener et prendre un verre vers le port. Puis admirez les très jolies maisons de Rose Bay. Ce sont d’énormes maisons avec pour quasiment toutes une piscine et un accès pour amarrer un bateau. Pas dans mon budget mais ça reste sympa à voir. C’était sur notre route du retour autant en profiter 🙂

Je vous laisse avec la vidéo, l’article avec les photos est à suivre

Enjoy

Canberra

dsc_0070-2

Hello à tous.

Notre premier arrêt pour notre road trip a été Canberra, la capitale de l’Australie.

A 4h de car depuis Sydney c’est à côté. Et pourtant, très dépaysant. Non pas par les paysages mais pas l’ambiance dans la ville. Nous y sommes allés en Janvier, période de vacances scolaires ici. C’était vide,une ville presque fantôme. C’est une ville avant tout étudiante. Il y a une grande université et pratiquement que des logements étudiants. C’est d’ailleurs dans l’un d’eux que nous avons dormi pendant ce séjour de 5 jours. Trouvé sur Airbnb, situé en plein centre ville à un prix très acceptable (325$ la semaine), c’était parfait.

1er jour:

dsc_0011-2

Ville propre et bien entretenue

img_20170102_142446_028

Déjeuner

dsc_0006-2

Ville désertique

dsc_0002-2

Arrivés à 13h, nous posons nos sacs et allons déjeuner. Ce sera Tacos au Beach Burrito Civic. La décor est très sympa. Nous avons pris deux salades finalement à 14,95$ chacune et une assiette de chips-guacamole à 7$. Comme il était déjà 15h nous n’avons pas fait de visites ce jour là (les musées ferment très tôt en Australie (16h-17h30 grand max). Nous avons donc fait les courses pour la semaine et retour à l’appartement.

2ème jour:

dsc_0012-2dsc_0016-2dsc_0014-2dsc_0034-2dsc_0013-2

dsc_0014-2

Aujourd’hui, visites des parlements. Le nouveau puis l’ancien.  Le nouveau parlement a été construit en face de l’ancien, entre chaque un peu plus de 2km. La route qui lie les deux parlements est bordée d’arbres. Canberra est surnommée la « capitale du bush » car elle a été imaginée sur plans avant d’être construite pour être une ville verte. Très belle vue lorsque l’on arrive, avec une fontaine en bas des marches du nouveau parlement. Lorsque l’on prend un peu de hauteur on se rend compte de la construction organisée de la ville. La Parliament House a 3 composantes: la Reine (représentée par le Gouverneur Général d’Australie et non le 1er ministre), le Sénat (en rouge) et la Chambre des représentants (en vert).

Le sénat: 76 membres, 12 par Etat et 2 pour chaque territoire. (faut suivre). Les sénateurs sont élus par l’ensemble des électeurs selon un système proportionnel (bravo si vous suivez toujours).

La chambre des représentants: 150 membres = députés = représentants. Chacun représente un district soit environ 85000 électeurs.(bravo si vous suivez toujours).

Pour en savoir plus, je vous invite à aller sur Wiki, voilà c’est tout pour moi, merci.haha

J’avoue que je n’ai pas tout saisi sur le fonctionnement du parlement. C’est assez compliqué. Ils utilisent le modèle britannique bien sûr mais avec des touches du parlement américain.

dsc_0070-2

dsc_0035-2

New Parliament House

dsc_0021-2

Old Parliament House

dsc_0022-2

Old Parliament House

dsc_0042-2

New Parliament House

dsc_0041-2

New Parliament House

dsc_0039-2

New Parliament House

dsc_0050-2

New Parliament House

dsc_0053-2

dsc_0062-2

New Parliament House – Sénat

dsc_0077-2

New Parliament House

dsc_0089-2

New Parliament House – Chambre des représentants (plus grise que verte…)

dsc_0097-2

dsc_0080-2

Old Parliament House

dsc_0085-2

Old Parliament House

dsc_0099-2

Joli parc à côté de l’ancienne parliament house

dsc_0100-2

dsc_0060-2

New Parliament House – Sénat

dsc_0118-2

En face de l’ancien parlement

dsc_0119-2

Old Parliament House

dsc_0120-2

En face de l’ancien parlement, ambassade aborigène

Le nouveau parlement a ouvert ses portes le 9 Mai 1988 après 60 ans d’utilisation de l’ancien. Nous avons donc ensuite visité l’ancienne parliament house. Les pièces (rouge et verte 😉 ) étaient les mêmes, rien de plus. L’ancien parlement est plus sombre, on se sent plus oppressé. Ils en ont fait un musée sur l’histoire de l’Australie plutôt intéressant: The Museum of Australian Democracy.

En face de l’ancien parlement se trouve l’ambassade aborigène. « Erigée le jour de la fête nationale australienne, le 26 Janvier 1972, en réponse au refus du gouvernement de reconnaître les droits des Aborigènes à leurs terres coutumières. »

3ème jour:

dsc_0125-22

Ca fait très Hitchcockien en noir et blanc, non ?

Visite de la Telstra Tour. Il n’y a pas de transport en commun pour y aller, pas de navette, c’est à pied que ça se passe. 1h-1h15, ça monte un peu, c’est une montagne. Ca se fait très bien.  L’entrée est à 7,50$. La tour est haute de 195 mètres et l’espace visiteurs est entre 62 et 66,1 mètres si l’on va sur la terrasse extérieure, avec une vue à 360°.  On comprend très vite pourquoi Canberra est surnommée la capitale du bush. La ville est très petite et entourée de champs, forêts.  Au rez-de-chaussée de la tour il y a un petit musée avec une vidéo sur la construction de la tour et toutes les générations de téléphones exposés dans une vitrine. Du premier à nos jours. Alors, oui, je ne l’ai pas dit mais Telstra est un grand opérateur de téléphonie, entre autre, ici.

dsc_0138-2

Vue depuis la tour à l’intérieur

dsc_0166-2

En repartant on a croisé un papillon…voilà 🙂

dsc_0140-2

dsc_0149-2

Extérieur de la tour un étage plus haut

dsc_0137-2

Thehighest post box

dsc_0170-2

dsc_0169-2

Perroquet croisé sur la route

dsc_0168-2

Vue en repartant, là à droite c’est le musée où l’on va maintenant

dsc_0159-2

Après la visite  de la tour nous avons voulu visiter le Musée National d’Australie, 1h15 aussi pour y aller (ça va plus vite pour descendre). Situé à l’opposé de la tour.Après un déjeuner au bord du lac Burley Griffin, direction le musée. Entrée gratuite. Cool. Le musée porte sur l’histoire des aborigènes, des différentes guerres dans lesquelles l’Australie a participé. Le musée est joli, très grand. A voir si vous venez à Canberra.

dsc_0210

Musée National d’Australie

dsc_0219

Musée National d’Australie

dsc_0222

Entrée de la partie sur les aborigènes

dsc_0191

Musée National d’Australie

dsc_0192-2

Musée National d’Australie

dsc_0181-2

Cygnes noirs

dsc_0211-2

Musée National d’Australie

4ème jour:

Journée cool aujourd’hui, grass’ mat’. Quelques bars nous ont été recommandés, notamment le Tree House. Encore une fois, cela fait très vide dû à la période donc il n’y avait pas grand monde dans le bar et en général dans les lieux publiques. Cela joue sur l’ambiance lorsque l’on va dans un bar. C’est un bar sur deux étages avec un très grand arbre (faux) qui va du sol au plafond. C’était sympa mais j’ai trouvé ça dommage que ce soit un faux arbre (mais c’est qu’elle est compliqué celle-ci). Bien oui, mais quand on choisi un nom comme celui-ci on assume jusqu’au bout nah.

En revanche, je recommande très fortement le White Rabbit, un très joli bar sur le thème d’Alice aux pays des merveilles. Magnifiquement décoré, des cocktails originaux et délicieux (entre 16 et 20$ pour les cocktails avec alcool).

5ème jour:

Visite du War Memorial pour le dernier jour. Un musée magnifique, très complet. Il est divisé en plusieurs partie. La première guerre mondiale, la seconde, un espace sur les avions de guerre, et un dernier espace au -1 sur les guerres depuis 1945 à nos jours. Il y a une cour intérieure avec des arcades où sur les murs sont inscrits les noms des soldats australiens décédés pendant les différentes guerres. Les gens y accrochent de faux coquelicots.

DSC_0004DSC_0011DSC_0018DSC_0020DSC_0022DSC_0024DSC_0027C’est à la fois mélancolique et magnifique. Le coquelicot en Australie est le symbole du souvenir. Poppy en anglais. Sur les champs de bataille, la seule végétation à rapidement repousser était le coquelicot. Les champs rouges ont été décrits dans les écrits des soldats et notamment par un médecin militaire canadien dans un poème (dédié à son ami): John McCrae. Ce poème a été repris plusieurs fois. Par son contraste, et/ou le rapprochement avec la couleur au sang, le poppy est devenu un symbole de foi et de souvenir au Canada et en Angleterre. Les pays du Commonwealth s’en sont inspirés. Pour la France c’était le bleuet dont la couleur rappelait celle des uniformes des soldats. Les jeunes recrues qui arrivaient au front en 1915 étaient alors appelées bleuets car habillées de l’uniforme bleu contrairement aux vétérans vêtus de l’uniforme bleu et rouge. Voilà pour le point Wiki du jour.

Nous avons donc passé 5 jours à Canberra. Très honnêtement, 2-3 suffisent. Tout se fait à pied. Il y a des bus si vous souhaitez (non, pas pour la Telstra Tower, vous irez définitivement à pied 🙂 ). C’était un séjour intéressant car cela reste la capitale de l’Australie. Je ne sais pas ce que la ville donne pendant les périodes scolaires et lorsque les politiques y sont. Ca doit bouger un peu plus tout de même. Mais nous ne sommes pas mécontents d’y être allé pendant cette période finalement car le silence était vraiment appréciable.

Voici pour Canberra, enjoy ! 🙂

Morisset Park: à la rencontre des kangourous

Hello tous le monde,

Pour faire suite à la vidéo sur Morisset Park, voici l’article avec beaucoup de retard.

Nous sommes actuellement en Tasmanie et le réseau et l’électricité sont rares quand on ne dors pas à l’hôtel.

Situé à 3h de Bondi, Morisset Park où se trouvent des centaines (plus ?) de kangourous. Les paysages pendant le voyage en train sont très beaux. Le train longe des lacs (de très près), passe devant des montagnes.

Bon 3h en transport en commun c’est un peu long surtout pour quelques heures sur place.

Je m’explique. Quand on arrive à la gare de Morisset, une navette vient chercher les personnes qui souhaitent aller au parc environ toutes les 20-30 minutes. Il n’y a pas d’horaires affichés, juste une petit panneau sur le trottoir. Le trajet coûte 3 dollars par trajet et par personne donc 6$ A/R (elle sait compter la petite didonc)

Après 10 minutes de trajet en minibus (9 places), nous  sommes déposé au bord de la route au milieu de la forêt. Pas d’arrêt de bus à proprement parler, pas un panneau. Juste come ça au bord de la route. On a quand même demandé au chauffeur où l’on prenait la navette de retour, elle a dit « ici, attention dernière navette à 17h30 ». Ok..

En face le fameux parc de Morisset. On a été assez déçu car c’est trop touristique, les kangoos sont apprivoisés et viennent vers nous, ils ont l’habitude d’être nourris par les Hommes. Il n’y a pas énormément de monde mais la façon dont c’est organisé nous a déplu. Il est écrit que nous avons le droit de leur donner à manger mais que des fruits.

Nous sommes restés 15 minutes avec les kangous puis sommes allés nous promener. Pas possible qu’il n’y ai « que ça » à voir ici, descendre de la navette, donner à manger et partir.

Nous allons donc un peu plus loin, il y a quelques maisons, nous y allons. Ca fait vieux village abandonné. Ca fait presque début de film d’horreur… haha. Hum. On a su plus tard que c’est un centre psychiatrique. Il n’y a pas d’habitations ce n’est que ça, plusieurs blocs de maisonnettes certaines abandonnées, en train de se détériorer.

Nous avons déjeuner au bord d’un lac sur lequel nous étions tombé en continuant à nous promener dans ce centre-parc (très joli par ailleurs).

Plus loin il y avait un mini-port avec quelques bateaux.

Puis retour vers le point de pick-up de la navette. Sur le chemin du retour, dans le parc (finalement très grand), nous sommes tombés sur un petit groupe de kangourous. Nous avions des bananes sur nous. Il n’y avait que nous deux et eux, personne d’autre. C’était cool, nous avons pu en profiter pour prendre quelques photos tranquillement, leur donner à manger sans les gaver. Deux bananes pour la dizaine de kangous qu’il y avait. Pas plus.

Personnes d’autres qui attend derrière nous pour donner son truc à manger ou prendre une photo.

Arrivé à l’endroit « prévu » pour être récupéré par la navette, nous avons attendu 10 minutes puis 25 minutes à la gare pour le train.

Il était 16h30 environ.

Les plus:

  • Accès au parc facile en transport a un coût faible
  • La navette depuis la gare et la gentillesse des chauffeurs
  • Le parc joli et entrent

Les moins:

  • Le parc et ses atouts pas assez mis en avant (le lac, le port, pic-inc possible, l’histoire de Morisset)
  • Personne pour checker, notamment que personne ne donne n’importe quoi aux kangourous (des gens ont donné du popcorn aux kangous alors que c’était carrément interdit…)
  • Pas de point d’information, rien sur place: café, guide…même pas un panneau d’information. Ca fait vraiment flipper quand on se balade avec les routes et les installations routières qui se délabrent (feux verts cassés avec toiles d’araignées, maisonnettes abandonnées..)

Si j’ai bien un conseil, c’est lorsque vous arrivez au point navette, baladez-vous. Ne restez pas avec les gens dans la première partie du parc. Nous étions seuls, mais vraiment seuls quand on a commencé à se balader aux alentours.

Si vous comptez faire un road trip en Australie, des kangourous vous en verrez, et des sauvages. Ceux là sont difficile à approcher et il est strictement interdit de les nourrir pour ne pas les habituer à l’Homme. Et je trouve ça tellement mieux… Pas vous ?

 

Australie Episode N°005: The Blue Mountains

Et voici la vidéo qui fait suite à l’article sur les Blue Mountains

Cet article tombant le jour de noël c’est l’occasion pour nous de vous souhaiter un excellent réveillon et on vous dis à très vite pour un nouvel article et une nouvelle vidéo.

D’ici là profitez bien de votre famille, vos amis et de vos cadeaux par milliers.

 

MERRY CHRISTMAS, coeur coeur sur vous.

 

 

The Blue Mountains

Bonjour à toutes et à tous.

Aujourd’hui post sur les Blue Mountains !

Cet endroit va être, je le sens, un de mes préférés en Australie.

Les images vont parler d’elles mêmes. La beauté des paysages est à couper le souffle. Une vrai claque visuelle.

Les Blue Mountains, c’est où c’est quoi ?

Situées à deux heures en train de la CBD, les « montagnes bleues » est une chaîne de montagnes inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

C’est ici que se trouvent les fameuses « Three Sisters ». Attention point Wiki :

« Une légende raconte que les trois sœurs étaient auparavant humaines, et qu’elles étaient tombées amoureuses de jeunes hommes d’une tribu voisine, mais que leur mariage était interdit par les lois tribales.

Une guerre aurait découlé de cet incident, et un ancien aurait changé les trois sœurs en pierres, dans le but de les protéger. Cet ancien ayant malheureusement été tué au combat et personne ne sachant comment les délivrer, elles restèrent ainsi pour l’éternité. »

Voilà, si tu veux en savoir plus c’est par ici

Jour 1:

Départ depuis Bondi Beach. Nous nous rendons à la CBD à Central Station où se trouvent notre train pour aller à Medlow Bath, là où nous avons loué le AirBnb.

2h de train depuis Central Station et nous arrivons. Nous décidons de descendre deux arrêts avant pour marcher et visiter les villages qui e trouvent avant. Ce n’est pas très long à pied et ça à l’air bien mignon.

Nous descendons donc à Leura, charmant village avec des petits cafés sympas, des petites boutiques d’artisans et créateurs dans des passages.

Après le déjeuner, dans un restaurant de burger assez touristique et bruyant et avec des burgers pas si fameux, nous reprenons notre route direction Katoomba où se trouvent les Three Sisters. Il est 15h00 environ, pause café-cookie là-bas et nous décidons d’abord de passer déposer nos affaires dans le AirBnb et rencontrer nos hôtes puis repartir pour voir le coucher de soleil sur les montagnes puis diner avant de rentrer.

Le train étant dans un petit moment, j’ai pensé prendre le bus. Nous ne trouvions pas l’arrêt de bus et nous avons continué à marcher en longeant la voie ferrée pensant bien tomber sur un arrêt de bus à un moment. (c’est là la fausse bonne idée… -_-‘)

Puis, nous nous sommes rendu compte que l’arrêt de bus était de l’autre côté de la voie ferrée et le pont pour la traverser était loin derrière nous. Nous l’avions passé…voilà voilà.

Je me suis dis qu’en continuant nous allions bien tomber sur un arrêt de bus..mais non. Nous avons pas mal marché et nous sommes retrouvés à un arrêt de ce bus mais beaucoup plus loin et au bord de l’autoroute. C’était vraiment glauque. Le bus passait 45 minutes plus tard, après avoir cru 10 minutes que nous pouvions y aller à pied nous nous sommes vite rendu compte que ce n’était pas possible car il n’y avait plus de trottoir et c’était l’autoroute -> Dangereux haha

Bref, le bus arriva enfin et nous déposa à la gare de Medlow Bath, située à 10minutes à pied du AirBnB.

Quand nous sommes arrivés les hôtes n’étaient pas là. La maison était un chalet en plein milieu des bois, magnifiquement décoré. Un vrai cocon. Nos hôtes avaient laissé un mot sur le lit, des boissons d’accueil dans une petite glacière. Trop chou.

Souhaitant voir le coucher de soleil nous avons donc déposé nos affaires et sommes repartis. Cette fois-ci en train, beaucoup plus rapide, une station, 3 minutes. Hum.

Arrivés à Katoomba il y avait un bus pour les Three Sister à prendre qui nous y emmenait en 10 minutes. Et là, drame, le dernier était à 17h30 nous l’avions raté de 10 minutes haha. Bon bah…nous ne sommes plus à ça près.

Il faut dire qu’il ne faisait pas très beau il pleuvieutait et il y avait un sacré vent. Il fait 10-12°C environ, il fait toujours plus froid en montagne c’est normal. Nous avions 30 minutes avant le coucher du soleil et il fallait marcher 20 minutes. C’était serré mais faisable.

Le ciel était couvert mais on y croyait à ce coucher de soleil sur les montagnes.

Arrivés au Three Sisters, une claque visuelle. C’est magnifique.

Nous ne verrons pas le coucher de soleil derrière les montagnes car 1/ c’est trop nuageux 2/ il ne se couche pas derrière les montagnes face à nous mais sur la droite et, définitivement, nous ne voyions rien.

Ce n’est pas grave car la vue reste quand même saisissante de beauté. Malgré le vent très intense nous restons là quelques minutes pour profiter de ce moment unique. Il n’y avait personne à part nous.

Avant de repartir nous nous arrêtons dans un bar cosy qui se trouve à côté pour nous réchauffer et se protéger de la pluie.

Re-direction vers la gare de Katoomba pour diner. Ce ne sont que des pubs qui servent à manger donc rien d’exceptionnel en gastronomie.

Jour 2: 

Nous avons rencontré nos hôtes Louise et Meghan au réveil.

Très sympa, nous prenons une tasse de thé avec elles discutons un peu puis nous devons partir et elles aussi. Ce fut court mais sympa, puis nous ne sommes pas prêt d’oublier cette jolie cabane dans les bois.

Direction les Three Sisters de jour et avec tous les bus. Nous prenons le bus pour aller à l’entrée du Scenic World qui est un genre de parc de loisirs. C’est un parc en pleine nature qui propose 3 « attractions » pour voir les Blue Mountains de plus haut et d’une autre façon : Le Skyway, Le Cableway, le Railway et le Walkway qui est un parcours piéton dans la forêt.

Après le déjeuner, nous sommes partis du scenic world pour nous balader à pied dans les montagnes. Autant les attractions apportent une autres visions et des sensations fortes dans les montagnes, mais la marche au milieu de nul part, sur des chemins balisés mais sans barrières…c’est magique.

On voudrait planter sa tente en haut d’une montagne et y rester pour la nuit.

Retour vers 17h15 pour avoir le dernier bus puis retour à Bondi.

Coût

Moins de $6 pour s’y rendre en transports en commun.

Location AirBnb

Vêtements

Des vêtements chauds quelque soit la saison, il y a du vent, le matin et les soirées sont fraîches.

 

A bientôt 🙂